Presse édition 2018

 

Article Côté Manche

 

  

La Manche Libre

 VIDEO : les trails du Pays Saint-lois, toujours solidaires" 

Ce dimanche 4 février 2018 avaient lieu à Saint-Lô (Manche) les trois trails du Pays Saint-lois. Un moment fort et solidaire qui a drainé de nombreux coureurs.

Sportifs et solidaires. De nombreux coureurs se sont donné rendez-vous à Saint-Lô (Manche) ce 4 février 2018, pour courir les trois trails du Pays Saint-lois. Un moment attendu.

La solidarité avant tout

L'événement, sportif, est avant tout solidaire. "Ce sont des courses et une organisation faites au bénéfice de deux associations, Les Pupilles des Sapeurs-Pompiers et la maison de la Gendarmerie, deux associations qui aident les enfants des gendarmes ou des pompiers blessés ou morts en service", rappelait David Alexandre, sapeur-pompier et membre de l'équipe organisatrice.

Trois trails

Au programme, trois trails de 31, 15 et 7 kilomètres pour satisfaire les amateurs de trails, habitués ou non. L'an dernier, la course avait permis de verser 3 500 € aux deux associations : la preuve qu'on peut être solidaire en se faisant plaisir.

 

Ouest France

Le centre de secours de Saint-Lô reconfiguré pour l’accueil du trail

  • Et pour le 15 km c'est parti à 10 h 15 ce dimanche matin depuis la caserne des pompiers de Saint-Lô. | Yann Halopeau
  • Le commandant Thorez chef du centre de secours de Saint-Lô qui accueille le trail ce dimanche 4 mars 2018 | Yann Halopeau

Le commandant Thorez, chef du centre de secours de Saint-Lô, explique dans notre vidéo pourquoi ses hommes ont reconfiguré le centre de secours afin d’accueillir encore mieux l’organisation du trail saint-lois ce dimanche 4 mars 2018. L’an dernier le vent et la pluie avaient nui à un accueil plus convivial et serein que d’ordinaire. Une reconfiguration qui oblige aussi à prendre les mesures nécessaires afin de pouvoir assurer les sorties en intervention.

Sacrée organisation que celle du trail saint-lois au départ et à l’arrivée du centre de secours de Saint-Lô ce dimanche 4 mars 2018.

Le chef de centre, le commandant Thorez est dans les starting-blocks et veille, avec son équipe d’organisateurs, une douzaine de personnes autour de David Alexandre lui-même sapeur-pompier au centre de secours de Saint-Lô, à ce que tout se passe au mieux. Sans pour autant que l’épreuve du trail, les 31 km, 15 km et 7 km, ne vienne perturber le fonctionnement de la caserne. Les pompiers doivent pouvoir à tout moment "décaler" comme d’habitude. Explications :